Baromètre des biosimilaires Suisse – Edition septembre 2021 Même les biosimilaires éprouvés ne sont prescrits que de manière hésitante, et ce au détriment des payeurs de primes

Les réticences à prescrire des biosimilaires empêchent chaque année plus de 100 millions de francs d'économies. La nouvelle édition du Baromètre des biosimilaires Suisse présente l’évolution des marchés des six plus grandes molécules et montre que même les biosimilaires éprouvés et disponibles depuis longtemps sur le marché sont prescrits de manière hésitante. Leur part de marché stagne aux alentours de 35% quelques années après le lancement. Les économies ainsi manquées seront à la charge des assurés. Les mauvais incitatifs au niveau des marges de distribution doivent être éliminés de toute urgence pour remédier à cette situation. Le premier...

Premier baromètre des biosimilaires Suisse 2020: économies non réalisées de 100 millions de francs – notamment en raison des mauvais incitatifs en matière de marges de distribution

En 2020, des économies de quelque 100 millions de francs ont été ratées en raison d’une prescription insuffisante de biosimilaires. Tel est l’un des enseignements du premier baromètre des biosimilaires Suisse 2020. Bien que les biosimilaires aient été introduits sur le marché suisse il y a 12 ans déjà, le recours à cette alternative avantageuse aux préparations biologiques est insuffisant, et de fortes disparités régionales sont constatées. Afin d’augmenter la part des biosimilaires et de tirer parti du potentiel d’économies, les mauvaises incitations en matière de marge de distribution doivent rapidement être supprimées. Les...

Wir sind umgezogen – neue Adresse:

Haus der Wirtschaft – Hardstrasse 1 – 4133 Pratteln

10 faits sur les biosimilaires

Un biosimilaire est un produit dérivé d’un produit biopharmaceutique anciennement protégé par un brevet.
L’autorisation délivrée par Swissmedic est un «label de qualité» auquel médecins et patients peuvent se fier.
Un biosimilaire est comparable au principe actif d’origine en termes d’application, de dosage et d’efficacité.
Les biosimilaires présentent autant de similitudes avec le médicament de référence que différents lots du médicament de référence entre eux.
Pour bénéficier d’une autorisation, les biosimilaires doivent fournir des preuves nettement plus nombreuses que les génériques.
Les biosimilaires peuvent contribuer à une administration de produits biopharmaceutiques modernes adaptée aux besoins des patients.
Un médicament biosimilaire autorisé est tout aussi efficace et sûr que le médicament de référence.
Les biosimilaires offrent la possibilité de faire concurrence aux produits biopharmaceutiques onéreux.
La procédure d’autorisation de Swissmedic garantit un niveau élevé de qualité et de sécurité pour les biosimilaires autorisés.
Lors de la commercialisation, le prix d’un biosimilaire est inférieur d’au moins 25% au prix du produit de référence.

«Les biosimilaires forment un groupe de médicament important et  offrent un potentiel d’économie considérable que toutes les parties prenantes doivent promouvoir»

Thomas de Courten, Président d’Intergenerika
«Grâce aux biosimilaires, ce sont jusqu’à 100 millions de francs qui pourraient être économisés chaque année en Suisse.»
Daniel Sarbach

Codirecteur, Biosimilar.ch

«Il suffit d’observer nos voisins pour s’en rendre compte : le potentiel des biosimilaires est largement sous-exploité en Suisse.»
Giuseppe Calaciura

Codirecteur, Biosimilar.ch

Membres

1